Doigt dans l’anus : comment sauter le pas ?

Le sexe est un espace qui devrait être celui de toutes les expériences et explorations. L’anus est une zone de notre corps très sensible et donc érogène. Il serait donc dommage de ne pas explorer cette nouvelle cavité et de se contenter de la pénétration vagnale. Malheureusement, beaucoup n’osent pas découvrir ce nouveau territoire, par peur d’une pratique qui peut sembler déviante ou de froisser son partenaire.

Si la simple idée d’avoir un doigt (ou autre chose d’ailleurs) dans vos fesses vous crispe, cet article est fait pour vous. Car l’anus est un moyen exceptionnel d’atteindre l’orgasme, aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Suivez donc ce guide du doigt dans l’anus pour savoir comment le prodiguer, et le recevoir.

Pourquoi essayer

Peu importe votre ouverture d’esprit en matière de sexe, il est normal de ressentir une certaine appréhension à l’idée de laisser votre partenaire toucher à votre anus. Cette partie de notre corps est souvent tabou pour plusieurs raisons. Les femmes s’inquiètent souvent de la douleur que cela peut provoquer, ou de l’hygiène de cette partie de leur corps. Pour les hommes, c’est surtout la possibilité de pouvoir être assimilé à une pratique homosexuelle qui les fait hésiter.

Mais voyons les choses avec une autre perspective. Car si vous refusez de tester ces nouvelles expériences anales, vous risquez de louper beaucoup de choses en terme de plaisir et de découverte de votre corps. Cela vaut la peine d’essayer, même si le sujet peut vous crisper. Le tout est de vous libérer et de vous détacher du tabou ou des inquiétudes que ce type de pratiques peut provoquer.

doigt dans l'anus

Vos parties génitales ou votre clitoris ne sont pas les seules parties de votre corps composées de nerfs. Et si vous craignez qu’une pénétration anale ne soit trop douloureuse, pensez au fait que cette région est riche en terminaisons nerveuses et vaisseaux sanguins. Cela signifie que les sensations que vous pouvez ressentir lorsque votre anus ou périnée est stimulé seront beaucoup plus prononcées. Cela vous motive à sauter le pas ? La première étape est bien sûr d’en parler ouvertement avec votre partenaire.

Parlez-en avec votre partenaire pour briser le tabou

Le sexe est une relation de confiance qui vous unit à votre partenaire. En matière de pratique inhabituelle que vous n’avez peut-être jamais essayé avec votre partenaire, la mauvaise approche est d’y aller la fleur au fusil. Cela vaut aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Car ces messieurs apprécient rarement que vous vous aventuriez sur ce terrain inconnu sans avoir la courtoisie de leur en parler.

Si vous sentez votre partenaire réticent, vous pouvez tout simplement lui dire que vous avez envie d’essayer mais qu’il est le premier avec qui vous vous sentez en confiance pour le faire. Il sera certainement flatté que vous ayez envie de sauter le pas avec lui et cela lui permettra de mettre ses réticences de côté. Expliquez-lui qu’explorer ce nouveau territoire sexuel peut renforcer votre couple et vous permettre de sortir de la routine. Présentez la chose comme un jeu excitant. L’inconnu devrait le motiver à tenter de nouvelles choses et à oublier ses préjugés.

Une fois que vous vous serez mis d’accord, n’oubliez pas qu’une pénétration anale (surtout pour la première fois) demande un peu de préparation. Profitez de l’occasion pour faire un tour dans un sex-shop. Ces derniers regorgent d’accessoires qui rendront les choses plus fun, excitantes, et surtout plus agréables. N’oubliez pas que le sphincter est un organe très serré (plus que votre vagin par exemple). Il a besoin d’être stimulé (et que vous soyez détendu), pour se relacher. Un peu de lubrifiant (anal ou non), devrait éviter les douleurs et déchirements (même si nous parlons de doigt et non de sodomie). Si vous vous laissez emporter par votre fantasme et n’êtes pas préparé, un peu de salive devrait largement suffire.

Ayez une bonne hygiène

Si certains craignent d’insérer un doigt dans les fesses de leur partenaire, l’hygiène de cette partie de votre corps y est pour beaucoup. En effet, l’expérience doit rester excitante et un minimum glamour. Ne laissez cependant pas cet argument vous empêcher de découvrir les jouissances anales. Cela demande seulement un peu de préparation.

sexe anal

Si vous craignez de vous retrouver avec des matières fécales sur les doigts, la meilleure chose à faire est de bien vous laver avant de rejoindre le lit conjugal. Une bonne douche sera souvent largement suffisante. Et pour les plus précautionneux, un lavement à l’aide d’une poire anale devrait faire l’affaire et vous permettre de prendre votre pied en ayant l’esprit totalement libre.

Quel est le bon moment pour lui mettre un doigt dans l’anus ?

Il est difficile de trouver une réponse toute faite à cette question. Car il y aura autant de bon moment pour mettre un doigt dans l’anus de votre partenaire, que de partenaires. Le tout est donc d’être à l’écoute de l’autre et de laisser place à votre désir et vos envies. Certaines personnes préfèrent donc mettre un doigt dans les fesses de leur partenaire pendant les préliminaires. Il peut même s’agir d’une façon de détendre l’autre et de préparer une future sodomie. Mais ce n’est pas nécessairement le cas.

Glisser un doigt dans l’anus de votre homme pendant que vous lui faites une fellation peut décupler son plaisir. C’est aussi un moyen de lui montrer que vous avez le contrôle (malgré les apparences), et que vous pouvez faire ce que vous voulez de son corps. Pour les femmes, la pratique du doigt dans l’anus est donc très libératrice, car si elle peut surprendre les hommes, elle les place aussi dans une position plus vulnérable.

Ces conseils valent également pour les hommes. Si vous voulez tester le doigt dans l’anus pendant vos préliminaires, profitez d’un moment pendant lequel votre partenaire est particulièrement détendue. Cela rendra l’expérience plus agréable pour elle et vous aurez moins à forcer pour la pénétrer. Le cuninlingus est donc particulièrement recommandé. Commencez par lui caresser les fesses pour lui faire comprendre vos intentions. Et si elle n’oppose pas de véto catégorique, testez en douceur.

Pendant un rapport sexuel

Pendant l’acte en lui-même, le doigt dans l’anus est une intrusion mutine qui permettra d’épicer votre rapport. La règle d’or est de rester délicat et de faire les choses en douceur. Commencez par caresser, titiller ses fesses et la zone autour de son anus. Elle est extrêmement érogène et vous permettra de détendre votre partenaire.

Vous pourrez ensuite glisser votre doigt plus franchement. Lorsque vous sentez que votre partenaire va jouir, un doigt dans l’anus peut décupler son orgasme (s’il est consenti, bien sûr). Pour les plus courageux et courageuses (ou en tout cas ceux qui ne débutent pas en la matière), vous pourrez aller jusqu’à la prostate. Il s’agit d’une petite bosse tendre avec une forme de chataigne. Elle a tendance à gonfler lorsqu’elle est stimulée, ce qui vous permettra de la détecter plus facilement. N’oubliez pas d’être très délicat pour ne pas faire mal à votre partenaire. Et comme pour toute pénétration avec les doigts, la moindre des choses est de vous couper les ongles avant de vous lancer. Encore une fois, le but est de la/le faire hurler de plaisir, et non de douleur.

Doigt dans les fesses

Apprécier le sexe anal, aussi bien chez les hommes que les femmes

Pour les hommes et les femmes, la barrière empêchant de jouir du sexe anal est différente. Pour une femme, il est plus difficile d’apprécier car leur prostate se trouve à environ 7 cm de l’entrée de l’anus. Et en matière de plaisir anal, c’est bien la prostate qui déclenche l’excitation et le désir. C’est pourquoi un doigt dans l’anus aura une jouissance plus psychologique que physique à proprement parler.

Pour que cela devienne excitant, mieux vaut insister sur son caractère délicieusement transgressif. Un peu de dirty talk pendant l’acte peut pimenter la chose et la rendre plus agréable. Avant tout, faites bien comprendre à votre partenaire que c’est le fait qu’elle se donne complètement à vous qui vous excite. Elle sera ainsi dans un meilleur état d’esprit et votre excitation deviendra contagieuse. Une fois que vous aurez introduit votre doigt dans ses fesses, évitez de trop le remuer. Le massage de la prostate est plus agréable chez les hommes que les femmes.

L’orgasme anal masculin

Du côté des hommes, ce n’est pas une question de plaisir ou de douleur, mais l’aspect phychologique de la chose qui peut bloquer. A l’inverse, ces messieurs considèrent souvent que la pénétration anale masculine est reservée aux gays. Détrompez-vous, car le doigt dans les fesses est souvent considéré comme la clé vers un orgasme unique. Certains le décrivent même comme beaucoup plus puissant que celui provoqué par la pénétration. Même si cela dépend de votre corps et de vos fantasmes, votre jouissance sera certainement différente.

Différente, car plus profonde. Beaucoup d’homme décrivent cette sensation comme une chaleur délicieuse qui envahit tout le corps. Ca donne envie de dépasser ces préjugés non ? Donc pour celles qui voudrait faire grimper leur homme au 7ème ciel, la cé est de bien masser la prostate une fois que vous aurez introduit votre doigt. C’est ce massage prostatique qui procurera du plaisir à votre partenaire, et non la simple pénétration anale.

      Commenter