Comment faire une bonne fellation : 7 choses à savoir pour une pipe inoubliable

Tous les hommes aiment la fellation. Ceux qui vous diront le contraire sont tout simplement des menteurs. Et s’ils ne l’avouent pas toujours, la façon dont une fille leur fait une pipe est souvent le premier critère pour déterminer s’il s’agit d’un bon coup ou pas. C’est un peu arbitraire, certes, mais la fellation en dit beaucoup de vous au lit. Elle témoigne de votre générosité envers votre partenaire, de la confiance que vous avez en vous (et en lui), et de votre expérience en la matière. Et si vous n’êtes pas sûre de bien le faire, c’est que vous avez probablement encore beaucoup à apprendre sur l’art délicat d’une bonne fellation. Rythme, position, dents, mains ou même température, tous ces paramètres sont importants lorsque l’on veut faire plaisir à son partenaire. Voici tout ce que vous devez savoir pour faire une bonne fellation.

Avant de se lancer dans la fellation

Avant de commencer, il y a certaines bases qu’il faut poser pour faire une bonne fellation. La première est qu’il doit s’agir d’un plaisir partagé entre vous et votre partenaire. Si vous n’êtes pas à l’aise pour le faire, ou que vous n’en avez pas envie, cela ne sert à rien de vous lancer dans une pipe. Votre partenaire le sentira, et il risque de débander très vite. Autre impératif : on ne laisse pas son mec nous pousser de force vers son sexe. Cela n’a rien de sexy et vous ne devez en aucun cas vous sentir obligée de le sucer. L’important est que la démarche vienne de vous, et surtout que votre homme soit prêt à faire de même.

tailler une pipe

Une autre chose à bien comprendre est que tous les hommes sont différents. Ce qui pouvait fonctionner avec un ancien partenaire ne fera pas forcément du bien à votre copain. Vous devez donc redécouvrir l’art et la manière de tailler une bonne pipe avec chaque nouveau partenaire sexuel. Tant mieux, car il n’y a rien de pire que de tomber dans une routine. La fellation n’est pas un automatisme, mais vous procure au contraire une sensation de puissance et de contrôle sur l’homme qui est dans votre lit. Ce pouvoir, vous le possédez en raison du plaisir que vous parvenez à lui proccurer. Et c’est aussi un puissant aphrodisiaque pour vous. Profitez-en pour faire ce que vous voulez de lui : accélérer ou ralentir selon votre bon vouloir. C’est vous qui menez la danse !

L’alchimie avec son partenaire

Une bonne fellation, c’est aussi et surtout une relation de confiance entre vous et votre partenaire. Beaucoup de femmes refusent de sucer le premier soir car elle ont besoin de se sentir à l’aise avec l’homme en question. Sans être un acte de soumission, la pipe reste une position vulnérable pour celle qui la donne. Vous devez donc être sûre d’être avec quelqu’un en qui vous pouvez avoir confiance et qui ne profitera pas de la situation.

Cela vaut en général pour toutes les pratiques sexuelles, mais est crucial pour la fellation. Parlez-en avec votre partenaire avant, pendant (avec vos mains et non la parole) et après l’avoir sucé. Avant, vous pourrez savoir ce qu’il préfère, ce qui l’excite, ou ce qu’il aimerait essayer avec vous pour la première fois. Pendant, il pourra vous faire comprendre qu’il aimerait accélérer le rythme ou au contraire que vous vous arrêtiez sur certaines parties de son sexe. Et après, vous pourrez échanger sur ce qui vous a plu ou ce qui vous a laissé sur votre faim.

Le but de ce petit débrief n’est pas de vous donner des notes ou d’être dans le jugement, mais plutôt de savoir ce que vous auriez pu mieux faire. Car une bonne pipe, c’est surtout une question d’alchimie et d’expérience avec son partenaire. Les premières ne sont jamais les meilleures, et vous vous améliorerez toujours avec le temps. Surtout, ne laissez pas votre mec monopoliser la discussion. Faites-lui part également de ce qui vous a plu, de ce que vous auriez aimé qu’il fasse pendant l’acte. On l’a déjà dit, une fellation implique deux partenaires et l’homme ne doit pas forcément rester dans une position passive.

Comment faire une bonne fellation : la bonne position

Lorsque l’on pense à la fellation, on a toujours l’image d’une fille à genoux devant son partenaire pour prendre son sexe dans sa bouche. Pourtant, il n’y a aucune raison de faire toujours ainsi. Si votre mec a pris l’habitude de vous demander de le sucer ainsi, prenez les choses en main et montrez-lui comment sortir de cette routine. A vous aussi de vous montrer ouverte et de lui prouver qu’il n’existe pas une seule position en matière de fellation.

plaisir masculin

Allongé sur le dos, la pratique sera beaucoup plus reposante pour lui. Il aura aussi une toute autre perspective de la chose et pourra vous caresser pendant que vous le sucez. Comme on l’a déjà dit, le plaisir oral ne signifie pas nécessairement la passivité pour celui qui le reçoit. Vous pouvez vous aussi vous allonger sur le dos et demander à votre homme d’introduire son sexe dans votre bouche. L’avantage, c’est qu’il aura cette fois-ci le contrôle total sur vous et pourra maitriser le rythme, mais aussi la profondeur de la fellation qu’il souhaite recevoir. Bien sûr, vous pouvez aussi opter pour une position en 69 afin de recevoir en même temps un cunilingus. Le tout est de varier les plaisir pour ne pas rendre la fellation trop machinale et monotone.

Pour une bonne pipe, misez sur le rythme

Le rythme est très important pour faire une bonne fellation. Cela vaut aussi bien avant de commencer qu’une fois que vous aurez le sexe de votre partenaire dans votre bouche. En effet, il n’est pas vraiment recommandé de sauter sur son pénis au repos et de commencer à le sucer sans préavis. Même si cela peut vous sembler sexy, le sexe de votre homme ne fonctionne pas comme ça. Vous risquez même de lui faire mal. La meilleure chose à faire est donc de commencer par des préliminaires, en caressant son sexe avec vos mains. Cela vous permettra aussi de découvrir comment réagissent les différentes partie de son penis. Vous aurez aussi moins d’appréhension avant de prendre son sexe dans votre bouche.

Une fois que vous aurez commencé à le sucer, le rythme reste toujours crucial. L’intensité de la stimulation créée par votre bouche doit aller crescendo ou suivre plusieurs vagues pour bien faire durer le plaisir. Le but est que votre pipe ne soit pas trop monotone, ou pire, décroissante. Pour que l’intensité de votre fellation aille en augmentant, vous pouvez soit avaler plus profondément son sexe, soit augmenter la pression de vos lèvres. Laissez aussi votre homme vous guider afin qu’il vous montre ce dont il a envie sur le moment pour prendre son pied.

Que faire de ses mains

Voilà encore une fausse idée que l’on se fait de la fellation. Tout ne se joue pas nécessairement avec vos lèvres (et votre langue). Vous devez également utiliser vos mains afin de rendre votre pipe réellement inoubliable. C’est aussi un élément de surprise qui peut troubler votre partenaire et vous faire passer d’un bon coup à une suceuse hors pair !

Le plus important est que vos mains complètent le travail que vous faites avec votre bouche. Elles ne sont pas là pour lui voler la vedette. Car après tout il s’agit d’une pipe, et non d’une branlette. Vous pouvez par exemple caresser le sexe de votre mec pendant que vous lui léchez les testicules. Ou l’inverse. Vous pouvez aussi utiliser vos mains pour marquer le contrôle que vous exercez sur votre partenaire. Tenez les siennes pour l’empêcher de prendre votre visage et de vous imposer un rythme. Vous savez ce que vous faites et vous n’avez pas besoin d’un professeur qui vous donne des indications.

La meilleure chose à faire avec vos mains et de caresser les parties de son corps qui vous sont accessibles. Faites les descendre le long de son torse et profitez-en pour caresser ses fesses. Une bonne fellation est avant tout une pratique sensuelle. Profitez-en pour lui mettre des petites fessées (si cela ne lui fait pas trop peur). Agrippez-les pour prendre son sexe à pleine bouche. Ou glissez-lui un doigt dans l’anus (une zone très érogène chez les hommes) pour le faire éjaculer plus rapidement. C’est vous qui décidez.

comment faire une bonne fellation

Une bonne fellation sans les dents

On en arrive aux faux pas qu’il ne faut absolument pas faire lorsque l’on fait une pipe à son partenaire. Beaucoup d’hommes n’aimeraient en effet pas sentir les dents de leur partenaire lorsqu’elle leur fait une fellation. Sachez que ce n’est pas nécessairement le cas et que certains hommes apprécient qu’une femme leur mordille légèrement le bout du sexe (le gland).

Attention cependant car cela doit être fait très délicatement, et il est préférable que vous ayez l’habitude de le faire avant de vous essayer sur votre mec. De manière générale cependant, les hommes apprécieront une bonne vieille fellation classique, c’est à dire un va et vient de votre bouche sur leur sexe, sans les dents !

Avaler ou ne pas avaler, telle est la question

C’est une question un peu tabou, qui explique aussi que de nombreuses filles se montrent réticentes à faire une fellation à leur partenaire. Pour faire une bonne fellation, faut-il avaler ou non ? La première question à laquelle vous devriez répondre est celle de savoir quel est le but de cette pratique. Une préliminaire avant de passer à la pénétration. Ou une fin en soi pour faire jouir votre partenaire.

Dans le premier cas, la question ne se posera pas. Vous n’aurez qu’à arrêter lorsque vous sentirez que l’érection de votre partenaire est suffisamment forte. Dans le second, sachez que la grande majorité des hommes préfèrent que leur partenaire avale. Cependant, si vous n’aimez pas du tout ça, et que cela se voit, cela risque de lui gâcher le plaisir de la bonne fellation que vous venez de lui faire. Donc tentez le coup et si cela ne vous plait pas du tout, proposez-lui de jouir sur une autre partie de votre corps, comme votre poitrine par exemple.

Commenter