First Affair : avis de la rédaction et évaluation des clients

Surtout quand il s’agit d’infidélité ou d’affaires extra-conjugales, qui sont vivement encouragées par First Affair, il est particulièrement important de savoir dans quoi on s’engage. Et d’éviter les sites qui pourraient être de potentielles arnaques.

Par conséquent, nous nous sommes posé la question de savoir si ce site était fiable et nous l’avons jugé en gardant cela à l’esprit. Après tout, la plate-forme annonce qu’elle est 100% anonyme, discrète et directe. Pour faciliter une escapade à ses clients, l’entreprise propose même un guide de bonnes pratiques.

Nous allons donc nous intéresser à ses fonctionnalités, aux membres composant la communauté de First Affair et à la sécurité offerte par cette plateforme à ses inscrits. Alors First affaires fait il partie des sites de rencontres adultères ?

6.8 Total Score
First Affair avis

First Affair est un site sérieux et sécurisé, même s’il manque de profils féminins.

Tarifs
7
Fonctionnalités et interface
7
Communauté et popularité
6.5
POUR
  • Des fonctionnalités simples d’utilisation;
  • De bonnes mesures de sécurité;
  • La possibilité de payer anonymement
CONTRE
  • Peu de femmes;
  • Pas d’application mobile
  • Un service client peu disponible

Présentation de First Affair : un site pour des rencontres adultères ;

  • Communauté : plus de 1 700 000 membres déclaré par le site (ce qui parait beaucoup à nos yeux)
  • Particularités : service Photo-Scan, chat vidéo

Après les nombreux scandales qui ont agité le secteur des rencontres adultères (et la fuite importante des données de ses utilisateurs), il est tout naturel de se montrer prudent. A cet égard, l’entreprise est l’une des plus exemplaires de sa catégorie. Alors que la fraude est une crainte assez grave pour de nombreux portails dédiés à l’infidélité, ce problème n’est pas à craindre chez First Affair.

First affaire prix : combien coûte un abonnement ?

Chaque membre pourra ainsi décider des photos et informations qu’il souhaite partager et avec qui. La protection des paiement est également assurée, et votre anonymat sera conservé grâce au module PaySafeCard ou un dépôt en espèces.

Étant donné que First Affair connaît les problèmes des faux profils, les modérateurs passent en revue chaque nouveau profil lors de son contrôle d’authenticité et suppriment tous les fakes. Tous les membres actifs peuvent signaler les faux profils. À cet effet, il existe un bouton spécial (représentant une poubelle), qui était clairement visible sur chaque profil.

De la même manière, les messages inappropriés peuvent être signalés immédiatement, ce qui permet de conserver une communauté accueillante et une atmosphère agréable . En conclusion, on peut dire qu’il est possible de compter sur ce site pour trouver un partenaire avec lequel avoir une relation extra-conjugale torride.

L’offre en un coup d’œil

First Affair s’est donné pour mission de donner la possibilité à toutes les femmes, hommes ou couples de s’offrir une escapade sexuelle de haute volée. Cette offre semble rencontrer un franc succès car environ 150 000 membres se connectent chaque semaine sur le portail et le nombre total de membres en France approche un million à.

La proportion de femmes est d’environ 38%, ce qui est un peu faible mais préserve tout de même une certaine mixité sur l’application. Pour ce qui est de la moyenne d’âge, les membres ont généralement entre 25 et 55 ans sur First Affair.

Pour booster sa croissance, et attirer toujours plus de nouveaux membres sur son site, First Affair a régulièrement lancé des campagnes publicitaires dans des magazines comme Maxim et GQ. Les femmes peuvent également utiliser le site gratuitement afin d’encourager la mixité.

Comme la popularité de First Affair continue d’augmenter, cela contribue également à une haute qualité des profils. La grande majorité d’entre eux sont bien remplis, car la plupart des membres téléchargent également des photos d’eux-mêmes et partagent de nombreux détails les concernant. Le nombre de faux profils est d’autant plus faible que les membres se contrôlent mutuellement dans une certaine mesure et contribuent à un haut niveau de sécurité. Bien que tous les utilisateurs puissent également utiliser gratuitement les services des fonctionnalités de base, un abonnement Premium peut se révéler être un bon investissement pour aller plus loin et faciliter les rencontres.

Quelles sont les fonctionnalités offertes

Si vous souhaitez échanger avec les autres membres (notamment par webcam), vous devrez donc prendre un abonnement payant. Cela vous permettra d’accéder au chat, d’envoyer des messages privés et des cadeaux à vos potentiels amants. De plus, les messages privés sont affichés dans le cadre de l’offre de liaison payante. Donc, si vous souhaitez augmenter vos chances d’entretenir une histoire torride, mieux vaudra passer rapidement au pack premium.

Offres de bonus pour les nouveaux clients

Quiconque souhaite utiliser First Affair pour entamer une liaison adultère peut commencer par s’inscrire gratuitement sur la plate-forme. Cela vous permettra de vous familiariser avec la plateforme avant de vous engager sur le long terme.

First Affair Avis : faut-il s’inscrire sur ce site de rencontre pour trouver un amant ?

L’application gratuite est disponible à tout moment et n’est liée à aucune autre conditions. Des remises sur le profil premium existent, mais sont assez rares. Seules les femmes qui recherchent un homme avec lequel tromper leur mari peuvent utiliser toutes les fonctionnalités gratuitement.

Coût et options de paiement pour l’abonnement Premium

La tarification de First Affair est orientée d’une part sur la durée de l’abonnement et d’autre part sur le groupe de personnes souhaitant s’inscrire. Ainsi, l’activation de l’abonnement Premium pour toutes les femmes à la recherche d’un homme, par exemple, est gratuite, à condition qu’elles puissent confirmer leur identité par SMS ou par téléphone. Sinon, 5,00 € leur seront facturés. Toutes les femmes qui recherchent des femmes, et tous les hommes et les couples doivent prendre un abonnement payant, dont le coût variera en fonction de la durée de l’engagement :

  • 1 mois € 39,99
  • 3 mois € 49,99
  • 6 mois € 79,99
  • 12 mois € 99,99

Ainsi, l’abonnement de 12 mois est certainement le plus avantageux puisqu’il ne coûtera finalement que 8,33 € mensuels (soit une remise de 80 % au total).

En plus de l’adhésion elle-même, des crédits peuvent également être achetés pour profiter de tout avantage supplémentaire. Alors que 30 crédits coûtent 9,99 €, le prix de 100 crédits s’élève à 29,99 €. 300 crédits sont disponibles pour 79,99 €.

Ici, First Affair offre à ses clients une variété d’options de paiement disponibles. Le paiement par VISA, MasterCard, American Express ou virement bancaire en ligne sera activé immédiatement.

La résiliation de l’adhésion est également possible avec effet immédiat chez First Affair. Pour résilier votre abonnement, allez simplement dans le menu «Profil» puis cliquez sur «Données générales». Là, l’utilisateur peut utiliser une boîte spéciale pour la résiliation de son abonnement. Cette étape ne peut pas être annulée.

First Affair défend la sécurité de ses membres

First Affair fait campagne pour la protection de la vie privée de ses membres. Ainsi, chaque utilisateur décide donc lui-même comment il souhaite partager les informations avec d’autres membres.

Les deux parties peuvent donc envoyer une demande de confiance après un certain temps de contact et lorsqu’une certaine confiance s’est développée. Les photos des visages des membres sont ensuite diffusées, afin que les utilisateurs puissent largement apparaître chez First Affair, alors qu’ils étaient jusque-là anonymes et totalement discrets. Pour des raisons de sécurité, la plateforme effectue également un processus de vérification. Un inconvénient, cependant, est que seules les femmes doivent passer par ce processus, de sorte que la qualité de contact élevée n’est assurée que d’un côté. Les femmes peuvent opter pour la vérification par :

  • Appel ou SMS
  • En payant les frais d’authenticité de 5,00 €

Une autre protection spéciale de la vie privée est que l’utilisateur doit spécifier de ne pas utiliser son vrai nom et prénom ou son adresse, pour s’inscrire ici. Seul un e-mail valide est requis pour effectuer l’inscription. Si vous considérez alors qu’un dépôt en espèces chez First Affair est également possible, la plus grande discrétion des clients et la sécurité des données sont ainsi assurées.

Le service client à l’épreuve

Le service client de First Affair est relativement basique. Contacter des conseillers est uniquement possible via un formulaire spécial sur le site Web. Ces derniers sont uniquement disponibles par ce biais et en semaine, de 10 à 18 heures. Cependant, il existe une section d’aide détaillée, que les membres peuvent utiliser pour trouver des réponses à toutes leurs questions.

Existe-t-il une application First Affair ?

Le site ne propose malheureusement pas sa propre application.Bien que le portail puisse être utilisé naturellement depuis un terminal mobile, le site Web du fournisseur n’a pas été optimisé pour une utilisation sur smartphone ou tablette. Ainsi, l’affichage n’est pas optimale et l’utilisation des fonctionnalités plus difficile. C’est dommage lorsque l’on sait qu’une grande partie des utilisateurs des sites de rencontres coquines le font plus discrètement sur leur mobile que sur l’ordinateur qu’il partage le plus souvent avec le reste de leur famille.

Comment s'inscrire sur first Affair ?

Cependant, pour tous les utilisateurs mobiles. il est possible d’activer le mode dit furtif. Cela est particulièrement recommandé c afin que les photos obscènes ne soient pas affichées et que les personnes à proximité ne puissent pas savoir ce que vous faites sur votre smartphone.

First Affair avis : la conclusion de notre test

Dans l’ensemble, First Affair semble être un site relativement sérieux pour entamer une histoire extra-conjugale, notamment car l’opérateur prend à cœur de protéger la vie privée de ses membres. FA offre en effet des mesures de confidentialité et un haut niveau de protection des données. La possibilité d’une participation pratiquement anonyme au portail, notamment via des méthodes de paiement appropriées, est également très appréciable.

Le manque de profils féminins et une communauté encore relativement confidentielle en France sont les principaux inconvénients de cette plateforme. On regrette également que son service client ne soit pas plus accessible et qu’il n’existe pas encore d’application mobile.

En matière de relation extraconjugale, il faut faire confiance à des sites fiables. Les conséquences peuvent être dramatique. Je vous conseil de regarder notre classement des sites pour infidèle et les revues de sites tels que Ashley Madison, Adult Friend Finder ou Victoria Milan.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire