Tinder annonce la fin de l’algorithme Elo qui vous classe selon votre « désirabilité »

Le 15 mars dernier, dans un post de leur blog officiel, Tinder à annoncé que l’entreprise laissait tomber l’Elo score. Encore faut-il savoir de quoi l’on est en train de parler ! Ce fameux score est en quelque sorte, votre « note de désirabilité ». C’est elle qui déterminera l’ensemble de vos matchs potentiels. En somme, c’est le cœur de Tinder, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il fait débat !

Une enquête explosive

L'amour sous algorythme

Comprendre comment fonctionne Tinder, ce n’est pas rien, et en particulier pour les français, accros des sites de rencontre en ligne. On peut affirmer sans éxagérer que la firme américaine a modifié le paysage des rencontres amoureuses dans l’Hexagone. La France représente en effet le 4ème pays où est le plus téléchargé l’application Tinder. Mais c’est le cas dans de nombreux pays dans le monde. Selon les chiffres officiels, Tinder revendique 2 milliards de match par jour, dans plus de 190 pays ! Ces chiffres pharamineux méritent bien que l’on s’intéresse d’un peu plus près au fonctionnement de cette plateforme !

Si vous avez déjà entendu parler du score Elo, c’est sans doute car il a récemment fait l’actualité. En effet, la journaliste Judith Duportail a livré dans son dernier ouvrage une enquête très approfondie du système Tinder. En épluchant avec soin le brevet de 27 pages déposé par Tinder, elle dévoile certains des secrets de la firme à succès. Cependant, tout ne peut pas être dévoilé, sachant que la firme s’est rendue célèbre pour maintenir une opacité quasi totale au sujet des technologies utilisées par son application. On y apprend toutefois les bases du fonctionnement du score Elo.

Qu’est-ce que l’Elo score ?

L’Elo score est donc un algorithme qui permet de vous attribuer les meilleurs matchs potentiels. Si vous êtes utilisateurs de Tinder, vous avez sans doute remarqué que les utilisateurs partagent très peu d’infos sur leur profil. En apparence, les matchs ne se font quasiment que sur la base de votre photo de profil. Mais ça, ce n’est qu’en apparence. Parce qu’en réalité, selon vos interactions, une note vous est attribuée C’est elle qui va déterminer quels profils vous seront proposés, et à qui sera proposé votre profil. Les profils qui apparaissent sur votre écran ne sont donc pas du tout présentés de manière aléatoire.

Le score Elo s’inspire des échecs. Il fonctionne en faisant évoluer votre note en fonction des personnes avec qui vous « matchez » ou non. Cela signifie que votre score évolue en fonction de qui vous « like » et de leur note à eux. En d’autres termes, si vous matchez avec une personne qui a déjà eu beaucoup de matchs, votre score augmente. En revanche, il baisse si une personne vous ignore, alors qu’il ou elle a peu de succès sur la plateforme. Plus votre score augmente, plus vous apparaissez dans les recherches des autres utilisateurs. Ainsi, si vous avez peu de match, vous avez très peu de chance d’apparaître dans les résultats de recherche des personnes considérées comme attirantes sur Tinder.

De plus, afin de vous proposer des profils qui sont susceptibles de vous intéresser, Tinder enregistre de nombreuses informations à votre égard. Nombre de connexion, localisation, messages échangés, mais aussi de nombreuses informations issues de votre compte Facebook. La firme connait donc votre profil numérique dans les moindres détails, et n’hésite pas à revendre vos informations personnelles. Quand Judith Duportail a tenté de connaitre les informations détenues par Tinder à son égard, elle s’est vue remettre un document PDF de….. 802 pages !

La fin de la « note de désirabilité »

Elo score

Si vous souhaitez contourner l’algorithme de Tinder car vous en avez marre de ne pas « matcher », il y a bien un moyen, et il est efficace… Mais alors il faudra payer ! L’option « boost » par exemple vous permet de faire apparaitre votre profil chez beaucoup plus d’utilisateurs ! Il existe également l’option « top picks ». Tinder réalise alors un exploit : vous faire payer afin d’éviter les mauvais côtés de l’algorithme qu’ils ont eux-mêmes mis en place !

Mais désormais, les choses ont apparemment changé chez Tinder. L’entreprise américaine a en effet annoncé que le score Elo faisait partie du passé dans cette fameuse note de blog. Il n’y aurait donc plus de note de désirabilité. À la place, les utilisateurs sont récompensés s’ils utilisent beaucoup l’application. Il vous faut donc utiliser plus souvent l’application pour vous permettre de faire remonter votre score et donc avoir plus de possibilité de match. Car plus votre score est élevé, plus votre profil est proposé aux autres utilisateurs.

En réalité, tout comme auparavant, les règles de Tinder restent très vagues. L’entreprise entretient volontairement le flou, et continue de refuser de dévoiler les détails des technologies qu’elle utilise pour faire fonctionner l’application. D’ailleurs, cette mise au point parait répondre à un timing plus qu’opportun. Le changement en apparence du fonctionnement de l’application semble correspondre très nettement à la sortie du livre de Judith Duportail ! Reste à découvrir le fonctionnement du nouvel algorithme de Tinder afin de déterminer les méthodes de l’entreprise.

Alors, s’agit-il d’un changement profond du fonctionnement de la plateforme, ou simplement d’un coup de pub permettant à Tinder de redorer son blason ?

      Commenter