Une rencontre Tinder qui vire au cauchemar : le calvaire d’un jeune belge en Colombie

Les fameux faux profils de Tinder sont loin d’être ce que l’on peut rencontrer de pire sur Tinder ! À en croire l’histoire abracadabrante et carrément cauchemardesque de Mais Ruben Vanhees, un rendez-vous galant en apparence innocent peut facilement tourner au vinaigre. Ce belge de 33 ans, installé en Colombie pour des raisons professionnelles a en effet vécu un véritable cauchemar suite à un rendez-vous via la célèbre plateforme de rencontres.

Une rencontre innocente

En recherche de nouvelles rencontres dans un pays où il ne connait pas encore grand monde, Ruben s’inscrit sur l’application Tinder. C’est là qu’il rencontre Thalia. Rapidement, ils se donnent rendez-vous, et passent un agréable moment ensemble. Cette première rencontre réussie encourage le jeune homme à accepter sans aucune méfiance un second rendez-vous, proposé par la belle colombienne.

Lors de leur seconde rencontre, tout se passe en apparence on ne peut mieux, les deux ont des atomes crochus. Après quelques verres, elle l’invite à passer la soirée chez sa tante. Non méfiant, Ruben accepte l’invitation sans se faire prier et se rend en taxi, accompagné de Thalia, vers la demeure supposée de la fameuse tante. C’est à ce moment que les choses commencent à se corser… Rapidement, l’expérience va virer au cauchemar.

Quand les choses tournent au vinaigre

Mais Ruben Vanhees

Lors d’un arrêt de leur véhicule, deux hommes entrent soudainement dans la voiture. L’un est armé d’un taser, l’autre d’un couteau. Ils attaquent les deux tourtereaux ainsi que leur chauffeur, qui sont tous trois victimes de plusieurs décharges. Ruben se retrouve alors rapidement ligoté et on lui bande les yeux. Ses ravisseurs l’entrainent ensuite vers la montagne, où ils le contraignent à ramper dans un trou où on le laisse cloitré. Pendant ce temps, Thalia, en réalité complice des deux hommes, en profite pour cambrioler son appartement et lui dérober tous ses objets de valeur : ordinateurs, passeport, tout y passe ! Mais c’est loin d’être la fin de son calvaire.

A lire aussi : Photos usurpées sur Badoo

Car en effet, les tourments du jeune homme ne s’arrête pas là. Les braqueurs en veulent encore plus, et exigent du pauvre belge qu’il leur transfère de l’argent. N’ayant pas de connexion internet dans la montagne, ils le forcent à leur révéler tous ses codes bancaires afin de réaliser eux-mêmes la transaction depuis un autre lieu. C’est alors qu’ils menacent le jeune homme de lui couper les doigts, un par un, si il ne coopère pas ou s’il s’avère que les codes sont faux.

Les ravisseurs se définissent eux-mêmes comme des « rats en cravates », signifiant ainsi qu’ils respectent une sorte de code d’honneur, et tiennent leurs promesses. Ruben s’imagine donc qu’en coopérant, ils finiront bien par le libérer. D’autant que les malfaiteurs lui promettent de le mettre dans un avion en partance pour la Belgique s’il accepte de coopérer. Mais ce n’est pas tant la promesse d’un avion qui fait fléchir le jeune homme autant que la menace de se voir amputer de tous ses doigts…

Le cauchemar continue

Mais cette histoire rocambolesque n’en finit pas là. Après avoir reçu l’argent, contre toute attente, les kidnappeurs ne ne libèrent pas… À la place, ils lui proposent les services d’une prostituée ! Par dessus tout cela, ils forcent Ruben à prendre de la drogue. Cela permet aux ravisseurs d’éviter une tentative désespérée de fuite de sa part. Le jeune belge est donc forcé de rester dans son trou, recouvert de branches.

Vient ensuite un retournement de situation qui finira par jouer en la faveur du jeune homme. Ruben se voit déplacé dans un hôtel bas de gamme. En effet, les ravisseurs craignent qu’une bande rivale ne vienne réclamer une partie de leur butin mal acquis !

Lors de la nuit dans cet hôtel, Ruben entrevoit une possibilité d’échappatoire. Alors qu’il se réveille, il constate que son garde s’est assoupi. C’est alors que le jeune homme prend la fuite, en sous-vêtements ! Mais le problème, c’est que les taxis, le prenant pour un fou, refusent de s’arrêter pour lui ! Totalement affolé, le jeune homme se met alors à courir, tout en criant. Ce qui ne manque pas d’attirer l’attention des personnes qui le croisent. Il est enfin secouru par les employés d’une banque, qui le mettent à l’abri en attendant la police. Il est alors mis en sécurité. Heureusement, il a évité le pire.

Rentré sain et sauf !

Si les arnaques sur les sites de rencontre sont fréquentes, cette histoire atteint certainement des sommets. Au final, Ruben est rentré en Belgique, en gardant un souvenir amer de la Colombie. Il jure d’ailleurs ne plus jamais y remettre les pieds. L’histoire ne dit pas s’il renouvèlera l’expérience Tinder… mais notre petit doigt nous dit que cette histoire pourrait l’avoir vacciné contre les rencontres en ligne !

Au final Mais Ruben Vanhees a subi un préjudice estimé à 1000 €, qu’il devrait facilement récupérer. Le traumatisme de cette expérience, lui, est plus difficile à évaluer. Les suspects, sont actuellement toujours en fuite. Connus des services de police, l’enquête est encore en cours.

Un petit conseil ? Lors d’un rendez-vous Tinder, donnez à un ami le détails de votre rendez-vous. Convenez également d’un message à envoyer à une certaine heure… On n’est jamais trop prudents ! Si ces faits sont en réalité très rares, on ne peut que rappeler qu’il faut redoubler de prudence, il existe des risques inhérents à la drague sur internet. D’ailleurs, c’est le cas qu’il s’agisse d’une rencontre Tinder ou pas.

A voir également :

      Commenter